En ce moment je découvre les pochoirs. En fouillant dans mon bazar je suis tombé sur un pochoir de fraises et de citrons que j’ai depuis des lustres – 20 ans peut-être, voire plus. Quelle joie!Et voilà que je m’entraine, mais ce n’est pas aussi simple qu’il y parait de transférer un beau motif sur du tissu. Il faut trouver la bonne consistance de peinture: si c’est trop épais, elle ne s’étend pas. Si c’est trop liquide, le motif “bave” et on en met partout. Voyez plutôt.

Catherine (mon amie fileuse et spécialiste de teintures par les plantes) est venue avec les siens et nous avons passé une après-midi au soleil à apprendre. Elle avait entre autres des pochoirs en cuivre en forme de lettres, qui paraît-il, servaient à pré-marquer les tissus des brodeuses.

  En tous cas, les vieux draps en lin ressortent du placard, sont découpés, lavés, repassés, ourlés et décorés de motifs de fruits ou fleurs, d’oiseaux ou de coquillages… c’est gai! Et ça fait des torchons de belle taille et de belle qualité. A voir dans la boutique !

A bientôt pour de nouvelles aventures.                

De pochoirs et de torchons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *